Musardons vers la Sicile

11 août 2019

Vendredi 9 Aout Macinaggio- Cannes 119 milles

Macinaggio - Cannes

Ce jour 8 heures, Marie Galante lève l’ancre pour rallier Porquerolles avant midi et ensuite faire route vers Les Embiez et Port Camargue avant le coup de tabac annoncé pour dimanche soir.

dpéart de Corse

Aller Hop lève son ancre 1 heure plus tard. Direction Cannes où on déposera nos équipiers d’une semaine. Sortie de la baie de Macinaggio nous traversons des bancs de méduses qui se dirigent vers la plage poussées par le vent et le courant. Jusqu’à présent pas de problèmes majeur sur le voilier. Mais ce matin-là, au moment de vider la cuve à eaux noires, pas de vidange…… Après vérification de la vanne, il s’avère que le tube de vidange est bouché. Donc il a fallu vider une partie de la cuve,  à la pompe à main, par le bouchon de vidange. Ceci fait, impossible d’ouvrir la trappe de visite. Confectionner un outil avec une planche en bois pour avoir un bras de levier important et ouvrir cette pu…. de trappe. Vidange ensuite à la main avec un fond de bouteille plastique. Je ne parle pas de l’odeur. 3 heures après le début de dépannage, je retire une sorte de mouchoir roulé, qui doit être là depuis avant l’achat du voilier. Une fois retiré, le fond s’écoule. VICTOIRE…..Mais, j’ai voulu bien faire et retirer  ce qui trainait dans le fond. Je retire des plaques de calcaire et c’est l’erreur, des morceaux passent par l’évacuation et c’est bouché de nouveau. Nous essayons du vinaigre blanc chauffé, un bout de fil de fer. Rien n’y fait. Je laisse tomber. Nous utiliserons le seau comme avant le modernisme.

La route continue, et nous croisons des dauphins qui ne trainent pas trop devant l’étrave.

Dauphins

Le couché de soleil sur la Méditerranée toujours aussi magique mais voilé. La nuit tombe et la lune nous éclaire. Les quarts se succèdent. Les 6 dernières heures se font à la voile avec un vent de 10 nœuds qui nous pousse entre 4.5 et 5.5 nœuds. Les iles des Lerins apparaissent et nous décidons de mouillons quelques minutes pour prendre un bain qui nous réveille totalement. Nous déposons Bénédicte et Pascal au quai d’accueil de la capitainerie. Nous conserverons un excellent souvenir de ces équipiers qui ont été au top pour la vie à bord.

Aller Hop aux iles de Lerins

arrivée sur CAnnes

Nous voulions mouiller en face de Cannes en attendant d’avoir une place de port, mais des essais de sono sur la plage nous refroidissent et c’est à Mandelieu- La Napoule que nous avons une place immédiatement et que nous nous rendons. Le port et calme et le personnel avenant. 50.80 € pour la nuit nous sommes loin des tarifs italiens.

L’après-midi je pars à la chasse au magasin de bricolage et Nancy s’occupe du linge à laver dans une laverie automatique. C’est dans un Castorama que je trouve un petit furet. Je l’essai dès que j’arrive en le passant par l’extérieur, donc dans l’eau. Après quelques tentatives, le furet fait son chemin et une soupe sort du passe coque. C’est gagné, les toilettes sont à nouveau opérationnelles.

Posté par Aller Hop à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 août 2019

Jeudi 8 aout Elbe- Macinaggio 44 milles

Elbe- Macinaggio

Réveil 6h30, le bain du matin dans le calme de la baie. 7h00 mise en route pour une visite nautique de Port Ferraio. Il y a quelques grosses unité à voiles et à moteurs.

Nous prenons le cap au 280, direction la Corse. A peine avions nous passé le Capo d’Enfola, la ligne mise à l’eau déroule. Arrêt du voilier et bobinage du fil. C’est très dur de bobiner, peut etre est ce du plastique comme cela arrive régulièrement. Le voilier avance à 1.2 nœuds et la canne est pliée à l’extrême. En faisant marche arrière j’arrive en rembobiner quelques mètres, puis cela devient encore impossible. Nous apercevons une masse claire qui nous semble assez imposante. En ramenant encore quelques mètres nous  distinguons nettement un très gros poisson. Nous essayons de le fatiguer, mais c’est nous qui souffrons. On décide de le laisser accrocher et on reprend la route à 3 nœuds. 2 heures plus tard la bête est toujours là et même déroule la ligne avec le frein. Nous décidons de faire route à la voile à 4 nœuds. Au bout de quelques minutes la ligne est molle, le poisson s’est décroché. 

Poisson

 

Entre temps le vent s'est un peu levé et nous avons continué à la voile vers le mouillage de Macinaggio. 

 

 

VIDEO POISSON

Posté par Aller Hop à 07:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mercredi 7 aout Cala Galéra – Elbe 62 Nm

                             Cala Galera- Elbe

Lorsque nous sommes arrivés au port de Cala Galéra, il n’y avait que 3 voiliers. 4 heures plus tard le quai était bondé. Nuit calme au port. Prise de météo sur Météoconsult , fichiers GRIB, météo marine de la capitainerie. La veille, les marinéros, nous avaient déconseillés de prendre la mer. Après concertation des skippers, nous décidons de partir. Si vraiment la météo se dégrade, nous irons au mouillage proche de Port San Stéfano. Après 2 heures de navigation, il s’avère que le vent est établi à 19- 21 nœuds au portant, la houle proche de 2.5m, nous continuons vers Elbe. Navigation chaotique par la houle de mer du sud et les vagues du vent du sud-est. 2 ris dans chaque voile, nous naviguons entre 6.5 et 7.8 avec des pointes à 8 nœuds. Initialement nous avions prévu le mouillage à Port Azzuro, mais Marie-Galante en avance sur nous, nous signale une houle désagréable. Nous décidons de rallier Port Farraio au nord de l’ile. Bien nous en a pris, nous nous arrêtons dans une large baie, bordée de plages, pins et palmiers, au calme, et seuls 3 bateaux sont à l’ancre. La Cala Della Concia. L’eau est claire à 27.5 °.

2 mats

coucher soleil Port Ferraio

MG et voilier

Mouillage Elbe Cala della Concia

 

porto Ferraio

voilier de prestige

Soirée et nuit au calme.

Posté par Aller Hop à 06:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2019

Lundi 5 aout mardi 6 Ponza- Cala Galera 137 Nm

Ponza- Cala Galera

Ce matin c’est repos. Le départ est prévu pour 10h30. Après un bain délicieux dans une eau pure, nous partons en visite du port de Ponza. Pascal nous fait une démonstration de son drone et nous fait une vidéo de la baie où nous mouillons. L’équipage de Marie Galante propose un mouillage au sud de l’ile de Palmarola, distant de 5 milles. Nous acceptons la proposition et c’est effectivement une crique de toute beauté qui nous accueille avec ses falaises blanches et sont eau émeraude et cristalline. 13 H 30, repas terminé, nous prenons la route de Porto San Stéfano à une distance de 117 NM.

 

 

 

 

Aller hop mouillage

cala d'Inferno

Falaises Palmarola

Falaises Procida 2

 

Nous passerons la nuit en mer. La météo est calme et nous ferons la route presque entièrement au moteur, appuyé par moment par des « rafales »  à  8-10 nœuds de vent.

Le 6 au matin, à l’approche de notre but, je téléphone pour réserver deux places au port de Porto San Stefano et on me répond : pas de place pour plus de 10 m. Nous changeons de route vers Cala Galera et Porto Ercole. Avant de rentrer dans le port nous effectuons un mouillage pour la baignade dans une eau toujours aussi attirante à 27.5 ° et le repas de midi.

 

 

 

 

 

Port procida

Procida village

 

 

 

 

 

 

 

En faisant le plein de gasoil à Porto Ercole, le pompiste nous dissuade de rester et nous propose Cala Galera à ½ nautiques  de là. Nous acceptons surtout que Marie Galante  a été obligé  de prendre le gasoil   à Cala Galera parce qu’à Porto Ercole le fond disponible à la station n’est que de 2 m.   

Donc nous passerons la nuit dans ce port et repartirons si la météo le permet. Les marinéros nous signalent un fort coup de vent pour demain.   

VIDEO DRONE

 

      

Posté par Aller Hop à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dimanche 4 aout Procida- Ponza 53 Nm

Procida- Ponza

Départ de Procida 6h pour pouvoir profiter de la fin d’après-midi à Ponza.

 La route se fait au moteur avec quelques minutes à la voile.

Nous arrivons dans une belle baie peuplée d’une multitude de bateaux de tout gabarit, aussi bien à voile que moteur. Les falaises nous surplombent. Le bain est le bienvenu comme d’habitude et nous nous délectons de la fraicheur de l’eau à 27 °.

 

 

  

les filles

falaises Procida

fort procida

Village Procida

Posté par Aller Hop à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 août 2019

Samedi 3 aout Castellammare di Stabia – Naples – Procida 30 Nm

 

Le matin l’avitaillement pour le départ de cet après-midi. Jean- Pierre et moi-même, vélo pliant et trottinette électrique pour se déplacer partons à la recherche  d’un supermarket. M Google nous donne une adresse, malheureusement bien après l’heure prévue de l’ouverture, les portes sont toujours fermées. Nous partons à la recherche de petites boutiques et nous revenons avec 3 packs d’eau de 2 litres soit 36 litres d’eau dans les sacs à dos et sur le porte bagage du vélo. Bref, le job est fait. J’y retourne pour compléter le frigo ce qui est fait en 30 minutes. 13h00 c’est l’heure de la séparation avec Agnès et JP. Nous avons passé 15 jours avec JP et 10 avec Agnes. Une page se tourne. Nous les reverrons à notre retour.

Bénédicte

PAscal

 

 

 

 

 

 

Nos nouveaux équipiers Bénédicte et Pascal.

Nous devons récupérer nos deux prochains équipiers dans un port de Naples. Après avoir fait le plein de gasoil, route vers la rade de Santa Lucia. Les 12 milles sont fait en 2 heures avec un vent favorable. L’arrivée entre les feux d’entrée est épique. Les ferrys, yachts de luxe et autres bateaux rapides, nous croisent dans tous les sens et c’est avec une forte appréhension que nous nous dirigeons vers le lieu de rendez-vous. Nous y sommes enfin et la montée à bord est sportive. Les bagages sont vite embarqués. Pour éviter de talonner le safran à cause des hauts fonds,  les passagers sont obligés de passer par un zodiac. Mission embarquement terminée, nous nous dirigeons vers  Procida. Nous mouillons à 19h30 à coté de Marie-Galante. La baie est bien protégée et le bain est parfait.

 

 

 

Posté par Aller Hop à 09:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 août 2019

Vendredi 2 aout. Visite Pompéi et Naples

colonnade

 

 

 

 

 

 

Dès 8h nous nous rendons à la gare d C. D. Stabia pour acheter et valider le billet de train. 2.60 €/adulte pour l’aller simple. Ligne 1 descendre à POMPEI SCAVI VILLA DEI MISTER.

agora

avenue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ruines

fontaine

remparts

Nous avons prit un guide à 11 personnes pour 15€ chacun. Le billet à 17 € avec billet coupe file. Ce qui nous a permis de ne pas attendre dans la file et d’obtenir rapidement un guide français (demander Yvan) pour nous faire découvrir ce fabuleux site. Durant deux heures nous avons découvert des lieux vieux de 2000 ans dans un état exceptionnel. L’après-midi nous avons continué la ligne 1 pour terminer à Naples place Garibaldi. C’est le centre de toute visite. Nous avons voulu faire le tour de la ville en bus découvert et avons acheté des billets chez un marchand de journaux.

 

 

 

 

 

 

ruines2

ruines3

ruines4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scène de rue

scène de rue2

scène de rue3

scène de rue4

scène de rue5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous indique l’arrêt, mais pas dbus,nous avons parcouru la place Garibaldi (qui est très grande) en log, en large et en travers, par une température de 36 degrés. Enfin nous avons une informations fiable après avoir interrogé, dans l’ordre : le marchand de journaux, des passants italiens, un chauffeur de taxi, un vendeur de jus de fruits pressé (les jus !!!), un autre vendeur de billets d’une autre compagnie, une réceptionniste d’hôtel, pour  enfin arrêter le dit bus qui passait au milieu d’un carrefour. Malheureusement, il n’était ni décapoté, ni climatisé et les fenêtres étaient fixes. Un bain de chaleur de plus d’une heure, nous a complétement sonné. Cette société s’appelle TRAMVIA ( bus rouge).

sculpture

tapis

temple d'apollon

theatre

Enfin nous revenons à C. di Stabia par le train après une heure d’omnibus.

La journée s’est terminée dans un « chalet » les deux équipages réunis pour un dernier repas très réussi. C’est le chalet Laura.

 

 

Posté par Aller Hop à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jeudi 1 aout Positano-Capri- Castellammare di Stabia 37 Nm

Positano- Capri-C

Départ 9h30 après la visite du village par l’équipage de Marie Galante.

Peu de vent comme à l’accoutumé. De toute façon on voulait visiter les cotes et rester admiratif devant les tours sarrasines qui bordent le littoral italiens. Certaines ont été visiblement restaurer, d’autres sont dans un état de délabrement absolu.

Positano 1

Positano 2

 

Positano 4   

Positano 4

Nous arrivons en vue de l’île enchanteresse. Capri (c’est fini etc. etc..). Photos de l’arche au sud-est de l’ile, et pique-nique dans les eaux turquoise et au milieu d’une ribambelle de petites embarcations, qui ne manquent pas de faire rouler le navire.

Approche de Capri

isola Faraglioni

isola Faraglioni2

Marie Galante à Capri

Après le café, nous faisons route vers Castellamare di Stabia. Le vent commence à se lever. Nous aurons jusqu’à 12 nœuds, les voiles sont déliées et nous filons à 5 nœuds. Le golfe Naples possède une couleur verdâtre et la mer est couverte de détritus de toutes sortes.

Nous sommes réceptionnés par un « zodiac » de la capitainerie, que j’avais prévenu à l’entrée du port. Nos places nous sont attribuées.

Peu après notre amarrage, une perruche est venu se poser sur la baume et nous a tenu compagnie pendant un long moment.

perruche

 

 

 

 

 

 

 

Nous partons visiter le bourg à 5mn à pied du centre-ville. Nous  effectuons une reconnaissance des lieux. La ville est bruyante, nauséabonde et sale. Pas réellement un site pour touriste. Mais, mais, mais, il y des petites pizzérias qui produisent des pizzes et des pastas délicieuses à partir de 8 € la part.

P8011543

rue de di stabia

rue de di stabia2

vesuve 1

La  nuit se passe paisiblement sans houle et sans bruit.

Posté par Aller Hop à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2019

Mercredi 31 juillet Agropoli- Positano 37 Nm

Agropoli- Positano via Amalfi

Au moment du départ nous nous apercevons que l’on risque de manquer de pain. Le temps de déplier la trottinette et ½ h après, nous pouvions larguer les amarres.

retour du boulanger en trotinette

Départ 8h30 au lieu de 8h. Peu de vent et cap au 314 nous rejoignons Amalfi à 24 milles. Au moment de nous installer,   nous nous faisons éjecter par la police maritime. Ils nous demandent de nous éloigner pour mouiller par 20 mètres de fond. Ils sont fous ces italiens. Nous éloignons de quelques centaines de mètres en face d’une plage par 7 m de fond de sable. Amalfi est une citée accrochée aux falaises on se demande comment toutes ces constructions se tiennent et comment font les habitants pour circuler.

 

arrivée sur Amalfi

arrivée sur Amali2i

descente sur la plage

grotte sur la côte

 

Après la pause midi et le bain réglementaire, nous faisons route direction Positano à 6 nautiques de là.

 

plage Amalfienne

Positano a la même architecture qu’Amalfi, sauf qu’elle construite sur les deux cotés d’un val. Ce qui fait le les habitants de l’est regardent les habitants de l’ouest. Curiosité à découvrir.

 

Plage devant Positano

Positano

Bien évidemment comme nous sommes au pied de collines assez élevées, nous subissons les vnets catabatiques. Ce sont des vents légers au nord qui descendent et accélèrent lorsqu’ils descendent de l’autre côté. Nous sommes secoués par les passages plus ou moins rapides d’une multitudes de petites et grosses embarcations. Je pense que le mouillage ne sera pas reposant.

Resized_20190731_173057_58841

Aller Hop ( photo prise par Vincent de l'équipage de Marie Galante)

 

Posté par Aller Hop à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mardi 30 juillet Scario -Agropoli 47 milles

 

 

Scario- Agropoli

La machine est en route à 6h l’ancre est hissée, l’équipage se réveil. La houle présente hier soir est toujours là. Nous doublons la pointe Iscoletti et cette fois nous l’avons dans le nez. Peu de vent évidemment, le Yanmar tourne rond. Régulièrement nous sortons les voiles pour 10mn quelques fois plus. Vers 12h30 arrêt repas dans la baie Ogliastro à l’abri de la houle. La mer est magnifiqque mais le température n’est que de 26.5. Rien de comparable avec ce que l’on eut en Sicile. Le bain est tout de même bienvenu. Repas, café et nous repartons vers Agropoli.

arrivée à Agropolis

Marie Galante

Nous arrivons tôt et cela nous permet de visiter la ville très animée.

entrée du port d'Agropolis

La madone d'entrée du port

retour du boulanger en trotinette

Aller Hop

Posté par Aller Hop à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]